MARKETING EVENEMENTIEL

Les objectifs du marketing événementiel sont : capter une cible sur le « terrain » – lui faire vivre une expérience inoubliable – transformer le contact en acte d’achat. Ce genre d’opération est surtout voué à booster les ventes ! Il s’agit donc de penser, d’organiser et d’utiliser stratégiquement des événements dans un objectif marketing. Bien sûr la communication fait partie intégrante de ces actions mais la dimension marché est pregnante. Le ROI est donc roi en cette demeure !

ESPACE POLAR SNCF
Au festival de la Bande Dessinée d’Angoulême
Cliquez ici
Précédent
Suivant
Place à la créativité

Surprendre, susciter de l’énergie, générer des émotions, entrer en contact, toucher, marquer, être rémanent… sont les arguments du marketing événementiel. Pour attirer l’attention il faut oser sortir des sentiers battus se donner les moyens pour organiser un event dans un endroit atypique avec des performers s’exprimant sur les valeurs de la marque, en utilisant des innovations technologiques immersives pour impacter l’auditoire.

Et au buzz !

L’event doit être viral en in en outdoor et sur la toile. Les actions peuvent être : des opérations spectaculaires de street marketing, des mobilisations éclair, de l’affichage ou du street art sur le mobilier urbain, des performances live, tout ce qui est hors normes. Le marketing événementiel est ultra diffusable sur les réseaux sociaux et démultiplie ainsi l’audience et l’impact. Qualité et originalité sont de rigueur.

Récole de datas

La récupération de données par le biais d’animations spécifiques est primordiale. En échange de ses données, le prospect reçoit un code promotionnel, participe à un jeu concours, devient membre privilège, etc. Ces données récoltées puis analysées constituent des fichiers de prospection important.

Retour sur investissement

L’évaluation des actions menées permet d’évaluer leur efficacité et les retombées financières. Il convient de mettre en place des indicateurs de performance. Pour la rentabilité, le ROI est l’indicateur général. Il permet de faire un rapprochement entre le chiffre d’affaires réalisé et le coût des actions. Le coût d’acquisition client qui indique la somme dépensée pour acquérir un client, ou le panier moyen, le taux de conversion pour chaque dispositif ou les sources de trafic, sur le site web ou dans le magasin, permettent également d’apprécier la rentabilité d’une campagne.

EVENT-CLERMONT-2015-YANN-AUDIC-MK3_5523

Nos projets vous intéressent? Contactez-nous.

Nous serons ravis de vous accueillir !
RESEAUX SOCIAUX

    Top

    GENERAL INQUIRIES
    borgholm@qodeinteractive.com

    SOCIAL MEDIA